Bébés nageurs et ostéopathie

Au cours de ma pratique d’ostéopathe, il arrive que parmi les nombreux bébés que je traite,  j’ai sous les mains un petit être très tendu, très « coincé », raide à la mobilisation. Ils me sont adressé pour des torticolis, des plagiocéphalie[1], ce sont souvent des nourrissons qui pesaient aux alentours de 4 kg à la naissance, souvent des petit garçons.

J’ai constaté durant ma décennie de soins ostéopathiques prodigués aux nourrissons, que ces bébés là ont un grand besoin de se « délier » ; je conseille alors souvent aux parents outre de les laisser s’ébattre dans leur bain, de faire des séances aux bébés nageurs pendant lesquelles ils auront tout loisir de trouver une nouvelle aisance dans leur corps.

Tous les bébés possèdent le réflexe natatoire ou d’apnée : immergés, ils ferment la bouche, bloquent automatiquement leur respiration et agitent leur bras et leur jambes. Retrouver le milieu aquatique du ventre maternel… L’eau est chaude, la présence rassurante de leurs parents et un personnel formé qui a à cœur de leur faire apprécier le milieu aquatique de manière ludique, peut être aussi un prolongement de mes séances d’ostéopathie.

[1] Arrière crâne qui s’aplatit.

© Michelle Thibault

Situation du cabinet

Adresse : 7 rue Berthollet • 75005 Paris
Téléphone : 06 66 87 85 93
Prendre RDV en ligne avec Doctolib